Edgar Degas, auto-portrait
drapeau français english flag

Edgar Degas        1834-1917
Le catalogue critique numérique
par Michel Schulman

Tocar el Color. La renovacio del pastel à la Fundacion Mapfre -Barcelone - du 3 octobre 2019 au 5 janvier 2020

L'histoire du pastel trouve ses racines à partir des années 1830, date à laquelle le terme "pastelliste" apparaît, jusqu'à son évolution au XXe siècle... C'est à ce moment de renaissance de cette technique que commence l'exposition Tocar el color.

Course de chevaux dans un paysage, Degas 1894, fiche MS-57

Bien que la technique du pastel connaisse au XVIIIe siècle un formidable essor au point de devenir un art à part entière, elle n'a jamais totalement acquis sa légitimité "contre" la peinture à l'huile. Sa fragilité intrinsèque, sa typographie dans le genre du portrait (beaucoup moins valorisée que la représentation des grands monuments historiques ou religieux) et son appropriation par de nombreuses femmes, l'empêchent d'accéder au domaine de la "grande" peinture.  

Parallèlement, l'utilisation généralisée du pastel pour faire des croquis tend à le confondre avec les arts graphiques. Ce n’est donc qu’au XIXe siècle que l’art du pastel prend progressivement son autonomie en matière de peinture et atteint son apogée. C'est à ce moment de renaissance de cette technique que commence l'exposition Tocar el color, centrée sur les œuvres qui justifient l'application de l'appellation "pastelistas" à ses auteurs.  

Des artistes tels que Eugène Boudin, Odilon Redon ou Edgar Degas font partie de ceux qui, en pariant sur cette technique, ont donné un statut innovant à l'utilisation du pastel; une situation qui s'est maintenue tout au long de la première moitié du XXe siècle et qui se poursuit avec Pablo Picasso, Joan Miró, María Blanchard ou Theo van Doesburg.  

Fundacion Mapfre
Barcelone
https://www.fundacionmapfre.org/

Publication : 26-11-2019